Levée de doute
  1. Accueil
  2. Décryptage
  3. Pourquoi utiliser la levée de doute physique ?

Pourquoi utiliser la levée de doute physique ?


Que choisir entre levée de doute vidéo et levée de doute physique ? Les deux, si possible. La vidéo est plus rapide, mais faire intervenir un agent de sécurité mobile sur son site permet de prendre des mesures conservatoires et de renforcer la dissuasion.

Une porte fracturée, un individu qui escalade le grillage, une bourrasque ou un animal errant : une alarme se déclenche. A distance, un opérateur de télésurveillance voit apparaître sur son écran un flux vidéo de qualité, y compris pendant la nuit grâce aux caméras thermiques, et peut alors constater si une intrusion est en cours sur le site de son client ou non. C’est la levée de doute vidéo.

La technologie a récemment profondément changé les pratiques de levée de doute. Les caméras vidéo, couplées à des systèmes d’alarme intelligents, aident désormais les opérateurs de télésurveillance à lever le doute à distance instantanément.

Dans ces conditions, la levée de doute physique semble remise en question. Pourtant, c’est l’inverse. La levée de doute physique complète et renforce la valeur ajoutée de la technologie. 

La levée de doute : indispensable pour l’intervention des forces de l’ordre

La levée de doute vidéo est rapide et fiable mais tous les sites ne sont pas équipés d’un réseau de caméras thermiques et de systèmes d’alarme intelligents.  

Or, un télésurveilleur n’a tout simplement pas l’autorisation de demander aux forces de l’ordre d’intervenir sans procéder à une levée de doute. Un signal d’alarme seul ne suffit pas.

Dans le cas où l’opérateur de télésurveillance ne dispose pas d’images probantes, seule une levée de doute physique permet d’établir l’origine d’une alarme et le bien-fondé d’un appel aux services de secours.

La levée de doute physique s’imposera également en cas de dysfonctionnement du système, de panne ou d’un flux vidéo peu lisible.

La levée de doute physique renforce la sécurité

Lorsqu’un agent de sécurité mobile se déplace sur un site pour une levée de doute physique, il utilise un véhicule aux couleurs de l’entreprise de sécurité privée. Sa présence ne passe pas inaperçue. Sa seule présence est dissuasive.

Toutes les personnes aux alentours savent que le site est réellement sous protection. La sécurité est renforcée.

Certaines entreprises ont fait le choix de « l’autosurveillance ». C’est-à-dire que les dirigeants ou les collaborateurs se chargent eux-mêmes de réceptionner les alarmes puis d’intervenir. Cette option est risquée et peu fiable à de nombreux égards. Les cambrioleurs professionnels, qui connaissent les différents systèmes de sécurité, savent qu’ils pourront rester plus longtemps sur place.

En plus d’avoir un effet dissuasif, une levée de doute physique peut aussi être l’occasion de signaler une anomalie, une fuite ou encore un événement qui n’aurait pas été repéré sans une intervention humaine. La sécurité est, là aussi, renforcée.

Prendre des mesures conservatoires en cas d’intrusion

Lorsqu’un opérateur de télésurveillance constate une intrusion, il prévient les forces de l’ordre. Ces dernières se rendront sur place pour tenter d’appréhender le malfaiteur et constater les dégâts mais elles ne prendront pas de mesures conservatoires pour sécuriser le site.

Si la levée de doute a été effectuée physiquement par un agent de sécurité mobile, il est déjà présent pour empêcher de nouveaux vols ou des dégradations. C’est ce que nous appelons les mesures conservatoires.

Sources : Securitas, Association Nationale de Vidéoprotection, Legifrance

Plus d'information


Vous voulez en savoir plus sur nos services de levée de doute physique ? 

Nous contacter

Besoin de plus de renseignements ?


N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Notre service clients répondra à vos questions.